Confession d’un commissaire de police au procureur de la République

Jeudi 01/02 à 20h – Dimanche 04/02 à 16h30 – Mardi 06/02 à 15h


Palerme, au début des années 1970. Le commissaire Bonavia essaye de coincer un mafieux à la liste de crimes très longue. Cependant, grâce à son influence et ses connexions, le malfrat parvient toujours à s'en sortir face à la Justice. Ne voyant plus aucune alternative, l’homme de loi fait libérer un tueur afin qu'il l’aide à atteindre son objectif... Aux côtés de Francesco Rosi et d’Elio Petri, Damiano Damiani s’inscrit dans le courant du film politique italien en plein boom à l’époque. Il signe un film d’action musclé au propos pamphlétaire, soit la critique lucide de l’affaiblissement du système démocratique italien gangréné par la corruption, dans un style mêlant réalisme et théâtralité.

Confessione di un commissario di polizia a procuratore della Repubblica de Damiano Damiani
Avec Franco Nero, Martin Balsam, Marilu Tolo…
Italie, 1971, version originale sous-titrée, 1h45

[Lien permanent]

Copyright © Plaza Art

rue de Nimy, 12 - 7000 Mons - +32 (0)65 351 544

Creation site: MilkyWeb

A l'affiche aujourd'hui

Affiche
  • 120 battements par minute

    de Robin Campillo

  • Bigfoot Junior

    de Ben Stassen et Jérémie Degruson

  • Comme nos parents

    de Laís Bodanzky

  • Été 93

    de Carla Simon Pipó

  • Iqbal, l’enfant qui n’avait pas peur

    de Michel Fuzellier et Babak Payami

  • Le Grand méchant renard

    de Benjamin Renner et Patrick Imbert

  • Lola Pater

    de Nadir Moknèche

  • Porto

    de Gabe Klinger

  • Song to Song

    de Terrence Mallick

  • Une femme douce

    de Sergei Loznitsa

  • Visages villages

    de Agnès Varda et JR