Grisélidis Réal - Carnet de bal

Vendredi 15 décembre à 12h30

« Que vaut-il mieux prostituer : son cul ou son âme ? Le cul bien entendu. C’est plus pénible physiquement, mais c’est plus propre ». Dans les années 1960, Grisélidis Réal quitte Genève pour fuir l’ennui, sans économies ni destination précise. Sa quête de liberté ne la lâchera plus. Toute sa vie elle se prostituera “pour ne pas mourir”. Elle écrira cinq livres. En 2009, quatre ans après son décès, son corps sera transféré à Genève, « là où sont enterrées les personnes qui ont fait l’histoire de la ville ». L’épitaphe sur sa stèle indique : « Peintre, écrivaine, prostituée ».

Un film de Vanessa Fröchen & Natacha Giler
France, 2013, 54 min.

[Lien permanent]

Copyright © Plaza Art

rue de Nimy, 12 - 7000 Mons - +32 (0)65 351 544

Creation site: MilkyWeb

A l'affiche aujourd'hui

Affiche
  • Celui qui sait saura qui je suis

    de Sarah Moon Howe

  • Corps et âme

    de Ildiko Enyedi

  • Daphné

    de Peter Mackie Burns

  • El Presidente

    de Santiago Mitre

  • L'échappée belle

    de Paolo Virzi

  • La belle et la meute

    de Kaouther Ben Hania

  • Laissez bronzer les cadavres

    de Hélène Cattet et Bruno Forzani

  • The Florida Project

    de Sean Baker

  • The Square

    de Ruben Östlund

  • Un homme intègre

    de Mohammad Rasoulof