L'Année de l'Allemagne : Werk Ohne Autor

Mardi 18/02 à 20h

Séance suivie d’un débat, dans le cadre de L’Année de l’Allemagne organisé par l’UMONS.

« Werk ohne Autor », inspiré par la vie du peintre Gerhard Richter, suit le jeune artiste Kurt Barnert, qui grandit sous le régime nazi puis sous le gouvernement communiste en Allemagne de l’Est. Quand il rencontre Ellie, il trouve le grand amour de sa vie. Pour échapper à la société étouffante du communisme et à la tyrannie du père d’Ellie, le professeur Carl Seeband, Kurt et Ellie s’enfuient vers l’Ouest. Mais Kurt reste hanté par les souvenirs de sa jeunesse. Il commence à créer de l’art sur son propre destin et sur les traumas d’une entière génération. Lorsqu’il découvre l’art comme une vraie force authentique, il apprend également la vérité sur Carl, et le lien pénible entre son beau-père et un événement tragique de son passé…
L’amour, la haine, la famille, le pouvoir, l’art, l’histoire et la politique : tout se réunit dans « Werk ohne Autor ».

De Florian Henckel von Donnersmarck
Avec Paula Beer, Sebastian Koch, Tom Schilling…
Allemagne, 2019, 3h09, VOSTFR


Tarif: 7€ + réductions habituelles
Réservations au 065/35.15.44 ou en cliquant ici .
--------------
Année de l’Allemagne – Deutschlandjahr UMONS

Sur invitation de l’Ambassade d’Allemagne en Belgique, l’UMONS dans son ensemble a placé l’année académique sous le signe de l’Allemagne. En coopération avec la Ville de Mons et la Province du Hainaut, l’université veille à placer au cœur de ses activités académiques, scientifiques, économiques et culturelles notre voisin. C’est pourquoi, en partenariat avec le Plaza Art, deux films allemands seront proposés les 18 février et 17 mars 2020. Ils seront suivis d’une discussion-débat.


[Lien permanent]

Copyright © Plaza Art

Centre Éducatif et Culturel Cinématographique Montois asbl - +32 (0)65 351 544

Creation site: MilkyWeb

A l'affiche aujourd'hui

Affiche
  • Les filles du docteur March

    de Greta Gerwig

  • Pinocchio (VF)

    de Matteo Garrone

  • Un fils

    de Mehdi M. Barsaoui