« Après la tempête »

Après la tempête
Titre original:After the storm
Pays:Japon
Année:2016
Durée:1h58
Réalisé par:Hirokazu Kore-Eda
Avec:Hiroshi Abe, Yoko Maki, Yoshizawa Taiyo,…

Du 03/05/2017 au 06/06/2017

Résumé du film

Dans « Après la tempête » le cinéaste japonais Hirokazu Kore-Eda, met en scène un noyau familial éclaté et explore, une fois encore, ses thèmes de prédilection: l'abandon, la solitude, l'isolement.

Malgré un début de carrière d'écrivain prometteur, Ryota accumule les désillusions. Divorcé de Kyoko, il gaspille le peu d'argent que lui rapporte son travail de détective privé en jouant aux courses, jusqu'à ne plus pouvoir payer la pension alimentaire de son fils. Il tente néanmoins de regagner la confiance des siens, mais en vain, jusqu'au jour où un typhon contraint toute la famille à passer une nuit ensemble...

Commentaires

Kore-Eda, cinéaste de l'intime, brosse le portrait d'une famille secouée, abîmée mais qui s'accroche à la vie envers et contre tout! Malgré les tourments de la vie, malgré des rapports humains fragiles et précaires, ses personnages font volte-face pour vaincre la tempête, celle des éléments déchaînés, et celle d'une débâcle familiale annoncée. Le réalisateur de « Nobody Knows » (2004) traite, dans un style très personnel, de sujets durs et réalistes, avec beaucoup de pudeur et de sobriété, et une si subtile tendresse qui tend à l'apaisement et à la (ré)conciliation.

Bande Annonce

Copyright © Plaza Art

rue de Nimy, 12 - 7000 Mons - +32 (0)65 351 544

Creation site: MilkyWeb

A l'affiche aujourd'hui

Affiche
  • Bigfoot Junior

    de Ben Stassen et Jérémie Degruson

  • Bon voyage, Dimitri !

    de O. Shchukina, N. Chernysheva, M. Fadera, S. Guellaï, F. Drouet & A. Lecreux

  • Comme nos parents

    de Laís Bodanzky

  • Été 93

    de Carla Simon Pipó

  • Iqbal, l’enfant qui n’avait pas peur

    de Michel Fuzellier et Babak Payami

  • Le Caire confidentiel

    de Tarik Saleh

  • Lola Pater

    de Nadir Moknèche

  • Porto

    de Gabe Klinger

  • Song to Song

    de Terrence Mallick

  • Une femme douce

    de Sergei Loznitsa

  • Visages villages

    de Agnès Varda et JR