« Rodin »

Rodin
Pays:France
Année:2017
Durée:1h59
Réalisé par:Jacques Doillon
Avec:Vincent Lindon, Izia Higelin, Séverine Caneele,…

Du 24/05/2017 au 11/07/2017

Résumé du film

Cinéaste des passions et des âmes torturées, Jacques Doillon revisite la mythique histoire d’amour entre Camille Claudel et Rodin. Un film à fleur de peau en lice pour la Palme d’Or à Cannes.

Paris, en 1880. Auguste Rodin reçoit enfin à 40 ans sa première commande de l’Etat : ce sera La Porte de L’Enfer. Il partage sa vie avec Rose, sa compagne de toujours, lorsqu’il rencontre la jeune Camille Claudel, son élève la plus douée qui devient vite son assistante, puis sa maîtresse. Dix ans de passion, mais également dix ans d’admiration commune et de complicité. Après leur rupture, Rodin poursuit son travail avec acharnement. Il fait face au refus et à l’enthousiasme que la sensualité de sa sculpture provoque et signe avec son Balzac, rejeté de son vivant, le point de départ incontesté de la sculpture moderne…

Commentaires

La passion dévastatrice qui a uni ces deux génies de la sculpture a déjà inspiré les romanciers, les dramaturges et les cinéastes. On ne s’étonnera pas de voir Jacques Doillon s’emparer à son tour du sujet. D’abord, formellement, parce qu’il aime le corps à corps entre l’acteur et la caméra, dans une recherche physique qui tente de rendre au plus juste le mouvement comme expression des élans de l’âme. Il suffit de se souvenir des batailles dans la boue entre Sarah Forestier et James Thiérrée, nus, dans « Mes séances de lutte ». Ensuite, parce que Doillon a toujours aimé les histoires d’amour sur le fil, où les grands élans côtoient les grandes souffrances. Ici, l’histoire est suffisamment forte pour qu’il se contente de la faire vivre sobrement, mais intensément, aidé par deux acteurs très investis : Vincent Lindon et Izia Higelin, révélation de « La belle saison » de Catherine Corsini.

Bande Annonce

Copyright © Plaza Art

rue de Nimy, 12 - 7000 Mons - +32 (0)65 351 544

Creation site: MilkyWeb

A l'affiche aujourd'hui

Affiche
  • Carré 35

    de Eric Caravaca

  • Cro Man

    de Nick Park

  • El Presidente

    de Santiago Mitre

  • Human flow

    de Ai Weiwei

  • L'apparition

    de Xavier Giannoli

  • L'insulte

    de Ziad Doueiri

  • La douleur

    de Emmanuel Finkiel

  • Rita et Crocodile

    de Siri Melchior

  • The Florida Project

    de Sean Baker

  • The shape of water

    de Guillermo Del Toro

  • Un conte peut en cacher un autre

    de Jakob Schuh et Jan Lachauer

  • Wallay

    de Berni Goldblat

  • Wonder wheel

    de Woody Allen