« La part du chat »

La part du chat
Pays:Belgique
Année:2006
Genre:documentaire
Durée:0h52
Réalisé par:Jérémy Hamers

Diffusé le 14/11/2006

Résumé du film

Carmo do Rio Verde, au Brésil, est un village qui vit de l'exploitation de la canne à
sucre. Une entreprise y gère toute la fabrication d'alcool, possède ou loue tous les
champs et mobilise deux mille ouvriers, dont mille deux cents saisonniers recrutés
par « O Gato », le Chat. Le travail et l'exploitation de la canne à sucre commencent.
Quelques jours avant la récolte, les champs de cannes sont brûlés afin de
débarrasser les plantes de leurs feuilles encombrantes. Les ouvriers doivent alors
travailler sur des cendriers géants. Violence du feu, violence du travail, violence de
l’exploitation. Entre suie, sueur et cendres, le film aborde de façon intuitive et
intimiste le prix humain de la richesse du Brésil, de son carburant « propre ». Un
film à la fois social, politique et poétique.

Commentaires

Au moment où les résultats des élections présidentielles seront connus, « La part du
Chat » illustre la complexité d’une problématique très actuelle et très présente dans
l’agenda politique du Brésil : le bioéthanol, un carburant fabriqué à partir du jus de
cannes à sucre. L’industrie de la canne à sucre a été l’objet d’une redynamisation
massive au Brésil, où 25% des nouvelles voitures roulent au bioéthanol. Si le
bioéthanol permet de réduire la dépendance énergétique du Brésil, sa production
industrielle entraîne des effets pervers… surtout pour les travailleurs saisonniers,
réduits à des quasi esclaves sous les crocs de l’invisible « Chat ». Alors que la
majorité des reportages fantasment sur le bioéthanol en cette période de crise des
hydrocarbures, le film montre la face cachée, noire même, et ambivalente de ce
biocarburant autour duquel se focalisent tant d’espoirs et de malheurs.

Copyright © Plaza Art

Centre Éducatif et Culturel Cinématographique Montois asbl - +32 (0)65 351 544

Creation site: MilkyWeb

A l'affiche aujourd'hui

Affiche
  • Cold War

    de Pawel Pawlikowski

  • Heureux comme Lazzaro

    de Alice Rohrwacher

  • Weldi

    de Mohamed Ben Attia