« We feed the world »

We feed the world
Pays:Autriche
Année:2006
Durée:1h36
Réalisé par:Erwin Wagenhofer

Du 25/04/2007 au 15/05/2007

Le Site Officiel du Film

Résumé du film

Depuis quelques années, les consommateurs ont été sensibilisés quant à l'importance de l'alimentation, ainsi que de la qualité, de la quantité et de l'origine de certains produits tels que la viande, le poisson, les légumes ou encore les fruits. Désireux d'en savoir plus dans ce domaine, le réalisateur de ce documentaire, Erwin Wagenhofer, s'est rendu aux quatre coins du monde et a traduit en images la déclaration Jean Ziegler : « Grâce à ce que l'agriculture produit actuellement de par le monde, 12 milliards de personnes pourraient être nourries sans problème. Ce qui revient à dire que chaque enfant qui meurt de faim, est en fait un enfant assassiné. »

Commentaires

A moins de vivre sur une autre planète, personne ne peut plus nier les exactions commises sur la nôtre. Plusieurs films dans l’actualité récente ont participé à l’éveil des consciences; ce documentaire se démarque cependant par une narration sobre. Pas de longs discours comme Al Gore, juste quelques lignes ponctuant les chapitres. Pourtant pas dupe de l’origine de nos aliments, le réalisateur est resté bouche bée face aux tonnes astronomiques de poussins entassés dans un usine et d’arbres abattus et partage par l’absence de commentaires son abasourdissement. Des fermiers, des petits pêcheurs, des victimes de la faim en contrepoint aux propos des patrons de multinationales font glisser de la stupeur à l’indignation. Derrière le choc des images, le message est clair. Comme le laisse entendre le « We » du titre, nous avons le pouvoir d’agir car nous sommes les consommateurs. Des fruits et légumes de saison, du sain et du local, notre santé n’en sera pas la seule bénéficiaire.

Copyright © Plaza Art

Centre Éducatif et Culturel Cinématographique Montois asbl - +32 (0)65 351 544

Creation site: MilkyWeb

A l'affiche aujourd'hui

Affiche
  • Cold War

    de Pawel Pawlikowski

  • Girl

    de Lukas Dhont

  • Weldi

    de Mohamed Ben Attia