« Sicko »

Sicko
Pays:USA
Année:2007
Durée:2h00
Réalisé par:Michael Moore

Diffusé le 21/10/2008

Résumé du film

Après les armes (Bowling for Columbine) et le 11/09 (Fahrenheit 9/11), Michael Moore mène l'enquête sur les failles du système de santé américain. Renouant avec son approche 'terrain' et son style inimitable, il met le doigt sur les enjeux médicaux d'un système complexe à travers l'examen du système de santé mentale. Un système profondément malade. A la veille des élections présidentielles, il s’attaque donc cette fois-ci à un dossier des plus lourds : la sécurité sociale aux Etats-Unis… ou plutôt à son absence. Abreuvés des pérégrinations des héros d’’Urgence’, d’’Hopital Central’ ou de ‘Grey's Anatomy’, les spectateurs du monde entier ne peuvent ignorer que sans mutuelle privée, un Américain moyen ne peut se faire soigner : 250 millions d'Américains qui ont souscrit une assurance maladie privée n'arrivent pas à bénéficier de soins. Et le réalisateur d’illustrer son propos, depuis le choix draconien que doit faire un accidenté à la scie sauteuse entre son annulaire à 12.000 dollars ou son majeur pour 65.000, jusqu’à cette SDF mise dans un taxi pour être conduite dans un foyer, sans soins, en passant par cet ancien requin dont l’ancien job consistait à débouter un maximum de demandes de remboursement pour enrichir les puissantes industries du pays…

Commentaires

Sa thèse en tête, Michael Moore part de cas concrets américains, souvent effrayants, et va voir comment cela se passe ailleurs, au Canada, en Grande Bretagne, en France ou à Cuba, où l'Etat-Providence prend en charge les frais de santé. Moore entend parfaire son argumentation. Au final, faire rire en parlant des défaillances graves, voire mortifères, du système de santé américain, le pari semble impossible, mais Michael Moore le relève haut la main. « Malade réel cherche sécurité sociale imaginaire ». La faute à qui ? La faute à la collusion entre le pouvoir et les lobbies des assurances privées et de l'industrie pharmaceutique qui cherchent avant tout à maximiser leurs profits. Plus qu'un brûlot, ce film est une démonstration très efficace de la nécessité de créer une couverture maladie universelle là où elle n’existe pas, et de la renforcer là où elle existe déjà.

Copyright © Plaza Art

Centre Éducatif et Culturel Cinématographique Montois asbl - +32 (0)65 351 544

Creation site: MilkyWeb