Programmation Pédagogique - Maternelles / Primaires

Ecran Large

Pour chaque film de la programmation, il existe un dossier pédagogique traitant des principaux thèmes du film et proposant de multiples animations facilement réalisables en classe. L’objectif d’Ecran large sur tableau noir est de promouvoir une démarche originale d’analyse sur les films à partir des souvenirs que les jeunes spectateurs ont gardés de la vision du film et à travers des discussions destinées à faciliter ce travail de remémoration.

On espère ainsi amener les participants à une véritable réflexion sur les différentes dimensions du film, ses thèmes, la manière de les traiter et la mise en scène cinématographique.

Ces dossiers sont remis gratuitement à l’enseignant dès la réservation. Merci de vous référer aux dates de disponibilité.

Pour consulter des extraits : www.grignoux.be

Ecran large sur tableau noir 2017-2018

Téléchargez ici le programme des séances scolaires 2017 - 2018
(PDF - 1,3MB)



Prochainement

Enfants du hasard

  • PRIMAIRE
  • de Thierry Michel et Pascal Colson
  • Belgique, 2017, 100

Madame Pirlet est institutrice dans la classe de 5e et 6e primaire de l’école communale de Cheratte, en région liégeoise. Seuls deux enfants de sa classe ne sont pas d’origine turque. Tous les autres sont les petits-enfants d’immigrés venus travailler dans la mine, notamment au puits du Hasard, sur la colline toute proche de l’école.
Thierry Michel et Pascal Colson ont suivi cette classe pendant toute une année scolaire, qui se termine, pour les élèves de 6e année, par l’épreuve du CEB. Une année de cours où une grande place est laissée à l’expression des enfants et à la réflexion sur leurs origines : le contexte d’immigration de leurs grands-parents. Une année marquée aussi par des événements heureux comme les fêtes et les classes vertes, ou tragiques comme les attentats perpétrés à Bruxelles en mars 2016.
Avec ce film documentaire, les enfants pourront comparer leur vécu à celui des enfants du film : leur environnement géographique, historique, social, mais aussi tous les petits ou grands événements de la vie quand on a 11 ans. Les futurs enseignant, qui seront amenés à faire ce travail d’accompagner les enfants pour les conduire à la réussite, trouveront aussi dans ce film matière à réflexion et — pourquoi pas ? — une source d’inspiration.

Pistes Pédagogiques:
  • L’exploitation charbonnière en Wallonie
  • L’école, ça sert à quoi ?
  • D’où je viens, où je vais…
  • L’année de mes 12 ans…



Agenda des films proposés

Cliquez sur le nom du film pour plus d'informations.

Enfants du hasard PRIMAIRE du 05-10-2017 au 24-10-2017
Le Grand Méchant Renard MAT/PRI du 05-10-2017 au 27-10-2017
Le Vent dans les roseaux MAT/PRI du 05-10-2017 au 27-10-2017
Laban et Labolina MATERNELLE du 12-10-2017 au 27-10-2017
Zombillénium PRIMAIRE du 19-10-2017 au 14-11-2017
Iqbal, l’enfant qui n’avait pas peur PRIMAIRE du 06-11-2017 au 28-11-2017
Monsieur Bout-de-bois MATERNELLE du 06-11-2017 au 28-11-2017
Le Petit Prince PRIMAIRE du 09-11-2017 au 28-11-2017
Comment j’ai rencontré mon père PRIMAIRE du 30-11-2017 au 22-12-2017
Kérity, la maison des contes PRIMAIRE du 30-11-2017 au 22-12-2017
Myrtille et la lettre au Père Noël MATERNELLE du 30-11-2017 au 22-12-2017
Un conte peut en cacher un autre PRIMAIRE du 11-01-2018 au 09-02-2018
La Fontaine fait son cinéma MATERNELLE du 18-01-2018 au 09-02-2018


Le Grand Méchant Renard

  • MATERNELLE/PRIMAIRE
  • de Benjamin Renner et Pascal Imbert
  • France, 2017, 109

Un jeune renard maladroit et naïf tente tous les jours, et sans succès, de croquer une poule rousse dodue au caractère bien trempé. Lassé de ces humiliations, il va se laisser convaincre de voler les œufs pour les élever et, ensuite, manger les poussins. Le plan semble parfait, jusqu’à l’éclosion des œufs… Les mésaventures de ce renard malchanceux sont accompagnées de deux autres histoires à mourir de rire où il est question d’un bébé égaré par une cigogne et d’apprentis Père Noël improvisés.
Le coréalisateur de « Ernest et Célestine » adapte avec succès sa propre BD désopilante, prix de la jeunesse à Angoulême. Les gags en cascade, les expressions très cartoons et les répliques hilarantes, interprétées par des voix hyper réussies – on craque pour Michel le poussin ! – régaleront un large public d’enfants. Ce programme aborde également avec tendresse les questions d’identité, de parentalité et d’éducation. Il permet de nous interroger sur nos préjugés et de les remettre en perspective.

Pistes Pédagogiques:
  • La famille et l’éducation
  • Les préjugés
  • Les contes
  • La forêt
  • Animaux sauvages et animaux domestiques
  • De 5 à 10 ans
  • Du 05-10-2017 au 27-10-2017
  • Dossier disponible en octobre



[Retour en haut de la page]


Le Vent dans les roseaux

  • MATERNELLE/PRIMAIRE
  • de Anaïs Sorrentino, Arnaud Demuynck, Madina Ishkakova, Rémi Durin et Nicolas Liguori
  • France/ Belgique/ Suisse, 2017, 62

Un troubadour débarque dans un pays où le roi a interdit la musique et il se fait confisquer tous ses instruments. Mais il est peu enclin à la servitude et rencontre Eliette, une petite fille qui a sculpté en cachette une flûte dans un roseau sauvage. Les deux nouveaux amis vont souffler un vent de liberté à travers le peuple…
La Chouette du cinéma nous revient avec cinq contes : « Dentelles et Dragons », « La Chasse au dragon », « La Petite Fille et la Nuit », « La Licorne » et enfin, « Le Vent dans les roseaux » qui donne son nom à l’ensemble du programme. Ces histoires aux graphismes très différents, soulignés par des musiques originales, ont pour trait commun de se dérouler au Moyen Age et de traiter du thème de la liberté. Les petits amateurs de châteaux, princesses, dragons et licornes sont les bienvenus !

Pistes Pédagogiques:
  • La musique
  • La liberté
  • La nature
  • Les contes au temps des châteaux



[Retour en haut de la page]


Laban et Labolina

  • MATERNELLE
  • de Lasse Persson, Per Ahlin, Alicja Jaworski et Karin Nilsson
  • Suède, 2007, version française

Laban et Labolina, ces deux petits fantômes frère et sœur, reviennent hanter les écrans pour le plus grand bonheur des plus petits et de leurs enseignants. Six historiettes racontent ainsi leurs aventures au château Froussard : « Maman fantôme a le hoquet », « Un grand garçon », « Perdons-nous dans les bois », « La fièvre arc-en-ciel », « Une nuit agitée » et « L’affreux papa ».
Laban se croit maintenant suffisamment grand et fort pour mener sa vie et assumer des responsabilités : garder sa petite sœur, camper sans ses parents… Seulement, l’enfant-fantôme a toujours le même problème : il a peur du noir, d’autant plus quand il se retrouve tout seul, sans son papa ni sa maman.
Adapté d'un best-seller de la littérature enfantine, « Laban et Labolina » déploie un univers profondément ancré dans la culture populaire nordique. Le dépouillement graphique et la simplicité de l'animation insufflent aux histoires une fraîcheur et une authenticité qui permettent aux enfants d’explorer des thématiques qui leur sont particulièrement familières, comme la peur du noir ou l’appréhension de se retrouver seul.

Pistes Pédagogiques:
  • La peur du noir
  • Les fantômes
  • Le « dessin animé »
  • De 3 à 6 ans
  • Du 12-10-2017 au 27-10-2017
  • Dossier disponible

[Retour en haut de la page]


Zombillénium

  • PRIMAIRE
  • de Arthur de Pins et Alexis Ducord
  • France, 2017, 80

France, 2017, 1h20
Zombillénium est un parc d’attractions autour du thème des monstres. Mais ce que ne savent pas les visiteurs, c’est que les zombies, vampires, loups-garous et autres démons qu’ils côtoient durant la visite sont de vrais monstres dont l’âme appartient au Diable pour l’éternité ! Un jour, Hector, un jeune agent de l’administration, vient contrôler les normes de sécurité et menace le responsable de fermer le parc pour des manquements divers. Francis, le vampire directeur du Parc, n’a pas d’autre choix que de le faire passer de vie à trépas ! Hector devient le dernier engagé du parc qu’il va néanmoins peut-être sauver de la faillite. Le parc est en effet situé dans une région touchée par la désindustrialisation, et la fréquentation est en chute libre…
Voici un dessin animé qui ne ressemble à aucun autre même s’il est tiré d’une bande dessinée à succès. On retrouve bien sûr toute une série de figures classiques du cinéma fantastique, mais les monstres sont ici aussi sympathiques que souriants (enfin pas tous…) ! En outre, plutôt que de se passer en Transylvanie, le film plante son décor dans le nord de la France, là où les traces des charbonnages et de la vie des mineurs sont encore bien présentes. C’est le début d’une aventure étonnante puisque Hector, loin de se résoudre à son triste sort, est prêt à tout entreprendre pour retrouver sa fille Lucie.
« Zombillénium » est le film idéal pour aborder tous les thèmes qui lui sont liés : pourquoi sommes-nous fascinés par les zombies et autres morts-vivants ? Pourquoi la laideur de tous ces monstres nous attire-t-elle ? D’où proviennent ces étranges traditions et quelles en sont les principales formes ?

Pistes Pédagogiques:
  • Zombies, loups-garous et autres vampires
  • Mais d’où viennent tous ces montres ?
  • Une esthétique de la laideur ?
  • A partir de 9 ans
  • Du 19-10-2017 au 14-11-2017
  • Dossier disponible en octobre

[Retour en haut de la page]


Iqbal, l’enfant qui n’avait pas peur

  • PRIMAIRE
  • de Michel Fuzellier et Babak Payami
  • France/Italie, 2016, 80

Iqbal vit dans la montagne avec sa maman et son frère. Mais celui-ci est malade et il faut des médicaments pour le guérir. Iqbal a le cœur sur la main : il est tout prêt à vendre sa petite chèvre adorée pour acheter le remède. Le voilà parti seul en ville. Mais au marché, il rencontre un homme prêt à l’aider qui lui propose beaucoup mieux qu’un prix pour sa chèvre : un travail qui lui permettra de gagner de l’argent et de garder l’animal… Erreur fatale pour Iqbal que de faire confiance à un inconnu !
Cette histoire s’inspire de la vie d’Iqbal Masih, un enfant pakistanais qui a été contraint de travailler des années durant dans un atelier de fabrication de tapis, devenu le symbole mondial de la lutte contre l’exploitation du travail des enfants. Ce film permet de faire connaître aux jeunes générations ce que subissent des millions d’enfants de par les pays défavorisés. Les réalisateurs ont choisi de ne pas faire de références géographiques réelles afin que ce récit soit de l’ordre du conte universel, en y ajoutant des séquences oniriques remplies de couleurs.

Pistes Pédagogiques:
  • L’exploitation des enfants par le travail
  • La fiction « basée sur une histoire vraie »
  • Faut-il travailler pour grandir ?
  • De 6 ans à 11 ans
  • Du 06-11-2017 au 28-11-2017
  • Dossier disponible en octobre
  • Documentation

[Retour en haut de la page]


Monsieur Bout-de-bois

  • MATERNELLE
  • de M. Donini, K. Rinaldi, D.Vysotskiy, J. Jaspaert et D. Snaddon
  • Italie, Russie, GB, 2013-2015, 40, version française

Après le succès du "Gruffalo" et de "La Sorcière dans les airs", voici une nouvelle adaptation d’un album de Julia Donaldson et Axel Scheffler ! Monsieur Bout-de-bois mène une vie paisible dans son arbre, avec Madame Bout-de-bois et leurs trois petits bouts-de-bois. Un matin, alors qu’il fait son footing, il se fait attraper par un chien qui le prend pour un vulgaire bâton ! Le voilà entraîné bien loin de chez lui…

Quelle idée sympathique de faire vivre un bout de bois, qui va connaître bien des usages, au cours de ce voyage involontaire. En effet, il tombe dans les mains de personnages qui voient en lui un bras de bonhomme de neige ou un porte-baluchon ! Ce film clôt le programme où l’on verra d’abord "La Chenille et la poule", une belle histoire d’amitié qui est aussi un petit bijou d’animation en laine feutrée et "Pik Pik Pik", une fantaisie pleine d’humour qui met en scène des fourmis, un pivert et un bucheron ! Ce programme, idéal pour les petits, promet de belles possibilités d’exploitations expressives, cognitives et créatives.

Pistes Pédagogiques:
  • Le bois, les arbres, est-ce que ça vit ?
  • Ca sert à quoi, un bout de bois ?
  • Les saisons
  • A partir de 3 ans
  • Du 06-11-2017 au 28-11-2017
  • Dossier disponible



[Retour en haut de la page]


Le Petit Prince

  • PRIMAIRE
  • de Mark Osborne
  • France, 2015, 108

Dans une ville impersonnelle, une petite fille sage passe des vacances studieuses pour réussir le très difficile concours d’entrée d’une prestigieuse académie. Mais, dans ce quartier complètement uniforme, il y a une maison et un vieil aviateur singulièrement excentriques. Bien sûr, la petite fille, d’abord réticente, va aller à la rencontre de cet étrange voisin et découvrir grâce à lui un univers insoupçonné, magique et poétique, celui du Petit Prince de Saint-Exupéry…
Ainsi, Mark Osborne enchâsse l’histoire du Petit Prince dans un contexte contemporain qui donne une résonance nouvelle à la leçon intemporelle du conte : « Je crois que ce monde est devenu trop adulte ». Cela permet également au réalisateur de conjuguer le conte allégorique de Saint-Exupéry à une intrigue riche en rebondissements.

Pistes Pédagogiques:
  • Le petit prince : allégorie et leçon de vie
  • Le monde d’aujourd’hui : qu’est devenu le petit prince
  • Une place pour l’imaginaire
  • De 7 à 11 ans
  • Du 09-11-2017 au 28-11-2017
  • Dossier disponible

[Retour en haut de la page]


Comment j’ai rencontré mon père

  • PRIMAIRE
  • de Maxime Motte
  • France, 2017, 85

Entouré de ses parents adoptifs Ava et Eliott, Enguerrand est un gamin noir d’une dizaine d’années qui vit dans une maison cossue située en bord de mer, du côté de Dunkerque. Il aime passer du temps dans la cabane qu’il s’est aménagée dans les dunes, où il réfléchit à ses origines et rêve de rencontrer son « vrai » père. Un soir, alors que la nuit est déjà tombée, il aperçoit une petite chaloupe se diriger vers la plage. Intrigué, il s’approche et voit en débarquer un homme à la peau noire comme la sienne. Pour lui, c’est sûr : cet homme, c’est son père biologique. Il décide alors de le ramener chez lui en secret et de le cacher dans sa chambre. Pris au dépourvu, ses parents se laissent convaincre par Enguerrand de venir en aide à ce migrant ghanéen qui rêve de traverser la Manche pour rejoindre son frère en Angleterre…
Ce film aborde avec beaucoup d’humour des sujets importants et graves : la question de l’identité, de la filiation, de l’adoption, des réfugiés clandestins… Avec des personnages hauts-en-couleur — un père pas très responsable et (un peu trop) aimant, un grand-père fantasque et irrévérencieux, qui mobilise pour la bonne cause ses collègues de la maison de repos, une mère sérieuse qui finit pourtant elle aussi par rejoindre la joyeuse bande aux projets tous plus farfelus les uns que les autres pour aider le migrant à rejoindre l’Angleterre… —, le film accumule les situations rocambolesques pour amorcer une vraie réflexion sur notre monde.

Pistes Pédagogiques:
  • L’identité
  • Les relations familiales
  • L’adoption
  • La question des réfugiés
  • La solidarité
  • De 9 à 12 ans
  • Du 30-11-2017 au 22-12-2017
  • Dossier disponible en decembre

[Retour en haut de la page]


Kérity, la maison des contes

  • PRIMAIRE
  • de Dominique Monféry
  • France, 2009, 80

Natanaël, sept ans, reçoit de sa tante Eléonore une bibliothèque contenant des centaines de livres. Mais pour un petit garçon qui ne sait toujours pas lire, c’est un héritage bien encombrant et vraiment décevant. Très vite pourtant, il se rend compte que cet univers poussiéreux de livres défraîchis s’anime à la nuit tombée…
Gros succès des matinées scolaires il y a quelques années, « Kérity » devrait séduire une nouvelle génération d’enfants grâce aux nombreuses péripéties que les petits héros rencontrent au cours du film, mais aussi au rendu nuancé des atmosphères et à l’univers haut en couleur où évoluent les personnages. Marqué par le thème de l’amitié et l’irruption du fantastique dans le quotidien le plus banal, l’univers poétique de ce dessin animé évoque avec beaucoup de finesse le monde de l’enfance, de ses rêves et de ses besoins d’évasion.

Pistes Pédagogiques:
  • Pistes pédagogiques
  • Les livres et la lecture
  • Les contes et les histoires
  • L’amitié
  • De 6 à 10 ans
  • Du 30-11-2017 au 22-12-2017

[Retour en haut de la page]


Myrtille et la lettre au Père Noël

  • MATERNELLE
  • de Edmunds Jansons et Dace Riduze
  • Lettonie, 2017, 35, version française

Myrtille, une fillette d’environ quatre ans, bénéficie de toute l’attention de ses parents jusqu’au jour où arrive son petit frère. Délaissée au profit de cet intrus, Myrtille doit se résigner à composer avec sa grand-mère. Un jour, elle croise un inventeur farfelu qui s’apprête à envoyer une fusée sur la lune, là où il n’y a pas d’air et où l’on ne peut pas vivre. Or cette information va bouleverser la petite fille, qui a justement écrit au Père Noël une lettre dans laquelle elle demande que sa mamy et son petit frère soient expédiés sur la lune…
Beaucoup d’enfants se reconnaîtront dans le personnage de Myrtille : la peur d’être abandonné, les relations avec les parents et grands-parents, l’arrivée d’un petit frère, un doudou confident… Avec des couleurs douces, ce joli conte permettra de finir l’année en beauté.

Pistes Pédagogiques:
  • L’arrivée d’une petite sœur ou d’un petit frère
  • Les relations parents/enfants/grands-parents
  • La peur d’être abandonné
  • De 3 à 5 ans
  • Du 30-11-2017 au 22-12-2017
  • Dossier disponible en decembre

[Retour en haut de la page]


Un conte peut en cacher un autre

  • PRIMAIRE
  • de Jacob Schuh et Jan Lachauer
  • Grande-Bretagne, 2016, 61, version française

Blanche-Neige et Petit Chaperon rouge ont grandi et, ce soir, elles ont décidé de sortir entre copines et confier leurs enfants à une baby-sitter. Une baby-sitter en fait très spéciale – du genre « comme vous avez de grandes dents » - qui va narrer aux petits chérubins des contes… mais qui ne se déroulent pas exactement tels qu’on les connaît !
Ce melting-pot d’idées farfelues, on le doit à l’imagination de Roald Dahl, le fabuleux auteur de « Charlie et la chocolaterie » et « Le BGG », entre autres. On reconnaît de suite les ingrédients typiques de son univers : quelques kilos d’humour, une dose de suspens et un zeste de fantastique. Et ce n’est pas tout ! Ce scénario super bien ficelé, aux mille détails inénarrables, est servi par l’animation magnifique des réalisateurs du « Gruffalo » et de « La Sorcière dans les airs »… Rien que cela met déjà l’eau à la bouche !

Pistes Pédagogiques:
  • Les contes
  • Pastiche et détournement
  • De l’humour, du suspense !
  • Du conte au film noir
  • A partir de 6 ans
  • Du 11-01-2018 au 09-02-2018
  • Dossier disponible en fevrier

[Retour en haut de la page]


La Fontaine fait son cinéma

  • MATERNELLE
  • de Pascal Adant, Frits Standaert, Pascale Hecquet et Fabrice Luang-Vija
  • France/Belgique, 2015, 40

Le personnage de la chouette du cinéma nous revient ici avec une collection de six fabulettes riches en leçons de vie. Le programme débute par un détournement original et amusant du « Corbeau et le Renard », dont les deux protagonistes cafouillent en plein tournage de leur propre aventure ! Il se poursuit avec l’histoire d’une débandade générale déclenchée par le terrible bruit entendu par trois lapins, les astuces d’un ouistiti bien décidé à duper un babouin et un gorille, une approche documentariste de la « Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf », les aventures loufoques de trois animaux pourtant destinés à ne jamais se rencontrer, et se clôture enfin les aventures d’un pingouin frileux qui rêve d’aller vivre dans un pays chaud !
Les animaux sont à chaque fois les héros des films du programme, qui porte à réfléchir tantôt sur les effets de la rumeur, tantôt sur la loi du plus fort, l’insatisfaction que l’on peut ressentir face à son sort et le désir que l’on éprouve alors d’aller voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs, la solidarité ou encore la sagesse. Remarquable par son graphisme soigné, sa tendresse et son humour, le programme est adroitement construit autour du personnage de la chouette, qui s’adresse aux petits spectateurs après chaque récit afin de faire avec eux le point sur les histoires et leur morale.

Pistes Pédagogiques:
  • Pistes pédagogiques
  • La notion de fable
  • Les grandes leçons de vie
  • Distinguer les histoires d’un même programme
  • La chouette : une narratrice à hauteur d’enfant

[Retour en haut de la page]

Copyright © Plaza Art

rue de Nimy, 12 - 7000 Mons - +32 (0)65 351 544

Creation site: MilkyWeb

A l'affiche aujourd'hui

Affiche
  • Bigfoot Junior

    de Ben Stassen et Jérémie Degruson

  • Bon voyage, Dimitri !

    de O. Shchukina, N. Chernysheva, M. Fadera, S. Guellaï, F. Drouet & A. Lecreux

  • Comme nos parents

    de Laís Bodanzky

  • Été 93

    de Carla Simon Pipó

  • Iqbal, l’enfant qui n’avait pas peur

    de Michel Fuzellier et Babak Payami

  • Le Caire confidentiel

    de Tarik Saleh

  • Lola Pater

    de Nadir Moknèche

  • Porto

    de Gabe Klinger

  • Song to Song

    de Terrence Mallick

  • Une femme douce

    de Sergei Loznitsa

  • Visages villages

    de Agnès Varda et JR